Casino

L’arrivée des clubs de jeux à Paris !

L’arrivée des clubs de jeux à Paris !
5 (100%) 2 votes

Depuis plus de 10 ans les amateurs de « cercles de jeux » voyaient leurs établissements préférés fermer les uns après les autres pour cause de pratiques illicites comme la fraude fiscale ou le blanchiment d’argent. Le plus Connu des clubs de Paris, « L’Aviation club de France » n’a pas résisté à la vague des casinos en ligne qui arrachés une grande partie des joueurs de casinos, black jack, ou machine à sous qui fréquentaient ce genre d’établissement.

Clubs de jeux : quelle différence avec un Casino ou un cercle de jeux ?

Depuis 2018, la législation autorise la création de « club de jeux » qui peuvent accueillir notamment des joueurs de pokers, une activité qui était strictement encadré et relativement peu développé en casino. Désormais des établissements ouvrent un peu partout dans Paris où se retrouve des joueurs de poker, de Mah-Jong, de Punto banco ou encore de Baccara. Beaucoup considère qu’il s’agit de clubs de jeux auxiliaires de casino qui ne peuvent pas proposer des tables de jeux de poker par exemple en si grand nombre. Certains cercles comment le Cercle Clichy-Monmartre se transforme en « club de jeux » pour suivre la tendance de cette transformation fondamentale du monde des jeux d’argents. Partouche aurait également déposé un dossier de candidature à la préfecture de police pour ouvrir un club à Paris. Désormais le casino est plutôt un lieu d’ambiance où les joueurs occasionnels peuvent se retrouver pour y tenter leur chance. Les Mythiques Concorde, Cadet, ou Wagrame ont laissé leur place à des « clubs de jeux » dont nous allons évoqués les aspects les plus nouveaux par rapport aux défunts « cercles de jeux ».

Clubs de jeux : comment y rentre-t-on ?

Pour entrer dans ces clubs de jeux il faut s’acquitter d’une cotisation variable selon les clubs, par exemple le club du Cercle de Clichy-Monmartre ouvre ses inscriptions à partir de 30 euros. Les clubs de jeux doivent obligatoirement s’enregistrer en temps que société commerciale pour bénéficier des cotisations de leur membres et doivent fournir leur compte comme toute société en plus de devoir faire appel aux services d’un commissaire aux compte pour rester dans la légalité.

Club de jeux : un concurrent pour les casinos ?

Les lieux de rencontres réels sont rares pour les joueurs de jeux d’argent, les casinos demeurent toujours les lieux incontournables même si les grands acteurs du marché comme Barrière ou Partouche surveillent ce nouveau phénomène des clubs de jeux avec un œil intéressé. Mais le nombre encore ridicule de clubs de jeux laisse le temps aux géants du jeux de surfer sur la vague voir de la récupérer à leur compte. Rappelons que les casinos sont interdits depuis 1920 autour de Paris à l’exception du casino d’Enghien-les-Bains dans le Val d’Oise.

Ces clubs d’un genre nouveau ne pourront pas accueillir de machines à sous, bandimanchots, roulette ou table de black jack comme dans les traditionnels casinos, une manière également de préservé le mythique casino d’Enghien-les-Bains de toute concurrence. Cette concurrence des « clubs de jeux » doit être aussi pondéré en ceci que le chiffre d’affaires des casinos se fait en écrasante majorité (92%) sur les machines à sous. Partouche et Barrière peuvent donc dormir sur leurs deux oreilles…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *